Objectif Girafes

Projet de protection des Girafes – Niger

Créée en 1994, l’ASGN (Association de Sauvegarde des Girafes du Niger) a pour but de protéger les girafes en sensibilisant et en aidant les communautés locales et de restaurer l’habitat des girafes..

En 1996, seulement 50 Girafes ont été recensées. 12 années plus tard Jean-Patrick Suraud, responsable scientifique du programme, et son équipe ont dénombré 200 Girafes.

Les girafes du Niger font partie de la famille des Giraffidés. Elles  sont les dernières d’Afrique de l’Ouest. Autrefois répandues par milliers du Niger au Sénégal elles ont été décimées par l’extension des zones de cultures, la chasse et la progression et la désertification

En 1996 elles étaient au nombre de 49, en 2014 elles étaient 410, aujourd’hui on compte 450 individus. L’expansion de leur population est due au travail de l’ASGN (Association pour la Sauvegarde des Girafes du Niger).

Pour suivre l’évolution des populations de Girafes et ainsi agir en conséquence, pour leur protection, il est indispensable de recenser les individus chaque année.

Objectifs principaux du recensement :

  • Evaluer les effectifs des Girafes
  • Déterminer la composition des populations des Girafes
  • Appréhender la dynamique de la population des Girafes
  • Répertorier et catégoriser par classe d’âge et sexe les individus dans l’album
  • Renforcer l’implication des populations locales dans le suivi des Girafes
  • Publier les résultats obtenus

 

CERZA Conservation s’engage :

De 2008 à 2011 l’association a reversé au projet 10 500 €. Depuis 2015, l’association soutient le programme a hauteur de 8 000 €.