Objectif tortues Sulcata

Sauvegarde de la tortue sillonnée et de son habitat au Sénégal

La SOPTOM, (Station d’Observation et de Protection des Tortues et de leurs Milieux) a été créée en 1986 par 3 naturalistes. Il s’agit d’une association ayant pour but premier la sauvegarde des Tortues d’Hermann dans la France continentale (programme encore en cours dans le Var).

Depuis 1995, elle est également investie dans l’étude et la protection de nombreuses espèces de tortues dont, entre autre,  la tortue sulcata du Sénégal.

La Tortue Sulcata, grandement menacée, est l’une des 11 tortues présentes au Sénégal et est l’emblème de ce pays. L’aire de répartition et l’effectif de ces tortues ont considérablement réduit à cause de la désertification et à la destruction de l’habitat.

Depuis 2000, l’association SOS SULCATA s’est vue confier le programme de protection des tortues sillonnées. Elle ouvre le “Village des Tortues” de Noflaye (mars 2001), à 35 km de Dakar. Ainsi, le 8 Juillet 2006, un premier groupe de 24 tortues élevées en captivité a été relâché dans la réserve du Ferlo, au nord-est du Sénégal. Ce lâcher permet de soutenir la préservation des dernières populations et de sensibiliser les villageois et les bergers à la préservation des milieux naturels. Elles ont toutes été suivies par télémétrie. Les résultats sont très positifs : 75% de survie et la présence de jeunes nés en 2011. Un autre groupe de 12 a été réintroduit à son tour le 26 mai 2011.

Objectifs du projet :

  • Études de la tortue sillonnée pour mieux connaitre sa biologie et son écologie.
  • Création et maintien d’un pôle élevage dans un but de réintroduction dans le milieu naturel.

 

SOS SULCATA  c’est aussi :

  • La création d’un lieu de maraîchage pour les femmes afin de relancer Economie,
  • L’organisation de sorties nature pour les adultes, différents organismes et écoles (sensibilisation et apprentissage autour de la Tortue et des méthodes d’étude),
  • La formation des guides du patrimoine pour le syndicat d’initiative,la création d’un atelier de théâtre (6 écoles) abordant des thèmes environnementaux,
  • De l’écotourisme, la rédaction de « la lettre de la tortue du Ferlo », petite presse locale.

 

CERZA Conservation s’engage :

Depuis 2012, l’association soutient le projet a hauteur de 17 500 €.