Naissance d’une femelle tapir malais

Dans le bocage normand, un événement unique en Europe cette année, a eu lieu sous les yeux des visiteurs : une naissance de tapir malais ! En effet, le 04 Août 2020, en début d’après-midi, l’équipe animalière a été appelée : Indira, la femelle tapir malais venait de donner naissance devant les yeux des visiteurs émerveillés à une petite boule de poile tachetée ….

La vétérinaire du parc, qui attendait cette naissance depuis des mois, a tout de suite pu approcher la maman et son petit qui s’est avéré être une petite femelle en pleine santé. Elle a d’ailleurs fait ses premiers pas quelques minutes seulement après la naissance. La jeune femelle et sa mère sont actuellement visibles dans leur maison mais aussi à l’extérieur quand le climat leur permet de profiter des beaux rayons de soleil normand !

LES TAPIRS MALAIS : ESPÈCE TRÈS MENACÉE DE DISPARITION DANS LA NATURE !

      A l’état sauvage, il ne resterait environ que 2500 tapirs malais. La principale menace est la réduction drastique et la fragmentation de son habitat à cause des plantations de palmiers à huile, du déboisement intensif et du développement agricole.

     Le parc s’investi dans la protection de l’espèce depuis de nombreuses années grâce au programme d’élevage européen (EEP) pour lequel la vétérinaire du CERZA est la vétérinaire conseil pour toute l’Europe depuis 6 ans.

   Sur notre planète, il existe 3 autres espèces de tapirs, notamment le tapir du Brésil (présent au CERZA), pour lequel le parc subventionne les recherches menées par Patricia Medici. Depuis 2007, le parc aide cette scientifique à comprendre et protéger le tapir du Brésil qui souffre aussi de la perte de son habitat. Le parc zoologique CERZA a ainsi donné près de 40 000 euros au projet de Patricia !

     Cette naissance, de par son caractère exceptionnel, était très attendue par toute l’équipe. En effet, avec une durée de gestation de 14 mois et uniquement 19 femelles en Europe, ces évènements sont rares et ce bébé femelle est le seul à avoir vu le jour en Europe cette année.

     Echographies régulières, bilans sanguins ont permis à l’équipe vétérinaire de surveiller le bon déroulement de cette gestation grâce à la collaboration active d’Indira très coopérative lors de l’entraînement médical !

    La surveillance quotidienne de ce bébé rayée telle une pastèque, se poursuit notamment via l’observation du nombre de tétées quotidiennes.

      A l’âge de 4 semaine, ce petit tapir d’une quinzaine de kilos environ tète 4 à 5 fois par jour durant une vingtaine de minutes.

Quel prénom pour cette femelle ?

Tout le monde peut participer au vote du prénom du bébé tapir via un crowdfunding. Trois prénoms ont été sélectionnés par l’équipe : «TAHAN » signifiant Résistante en malaisien, « BINTULU » est une ville de la Malaisie et « SARAWAK » est un état de la Malaisie.

Pour voter pour le prénom de votre choix, il vous suffit d’aller sur la page suivante du site web helloasso de CERZA CONSERVATION https://www.helloasso.com/associations/cerza-conservation/collectes/votez-pour-le-nom-du-bebe-tapir-malais-ne-au-cerza.

L’argent récolté est entièrement reversé au projet de conservation des tapirs soutenu par l’association CERZA CONSERVATION.

Ce bébé en images …

Découvrir le tapir malais …