Objectif Rhinocéros

Transfert des Rhinocéros indiens vers le Parc National de Manas, Inde

L’IRF (International Rhino Foundation) est une organisation internationale agissant pour la protection des 5 espèces de Rhinocéros. Le projet IRV 2020 (mené conjointement par IRF, WWF India, USFWS et le gouvernement Indien) a pour but d’augmenter le nombre de Rhinocéros Indiens de 2 500 à 3 000 individus d’ici 2020. Pour cela, il faut sécuriser les parcs nationaux mais aussi désengorger les réserves accueillant une trop grande population de Rhinocéros.

En 2007, les parcs nationaux Kaziranga et Pobitora possèdaient plus de 85% de la population mondiale de Rhinos Indiens. Cette forte concentration exposait plus encore l’espèce aux conséquences néfastes d’une éventuelle maladie ou des inondations. Bibhab Talukdar, responsable du projet, et son équipe ont ainsi transférer, en l’espace de 4 ans, un vingtaine de Rhinos des parcs Pobitora et Kaziranga vers le Parc National de Manas en y assurant leur protection. 

Le projet de transfert a débuté au printemps 2007 avec le transfert de 2 mâles. L’ensemble des individus est maintenant transféré (22).
Cependant, le nombre de rhinocéros continue d’augmenter. Ansi il a été décidé de continuer les transferts dans la résèrve de Manas qui peut encore accueillir d’autres animaux. La fondation a également pour but de trouver d’autres espaces à protéger pour y introduire également des rhinocéros.

L’équipe se compose de 2 biologistes (pour la surveillance et l’étude des comportements), de vétérinaires (pour le suivie des Rhinocéros avant, pendant et après le transport), de personnes chargées de la logistique et du transport. De plus, près de 150 gardes seront recrutés pour la surveillance des Rhinocéros dans le Parc Manas.

Transférer des Rhinocéros de 1800 Kg n’est pas chose facile ! Les Rhinos sont tout d’abord sélectionnés dans les 2 parcs nationaux(Pobitora et Kaziranga). Ce repérage se fait à dos d’Eléphants pour ne pas effrayer les Rhinocéros. Une fois un Rhinocéros identifié, seuls 2 Eléphants s’approchent du Rhinocéros avec, sur leurs dos, l’équipe de vétérinaires pour l’anesthésie.

Une fois anesthésié, le Rhinocéros est placé sur une immense planche en bois d’où il sera hissé dans un conteneur. Pendant ce temps, une personne est en charge de surveiller la santé de l’animal. Placé dans le camion, le Rhinocéros prend la direction du Parc Manas pour être relâché. Pendant le transport et le relâché, l’animal est constamment sous surveillance.

Retrouvez l’interview de Bihab Talukdar réalisée pour notre Newsletter n°4.